Produit lave-vaisselle "éco"

Ou comment être toujours dans son assiette...

Bon, je dois avouer humblement que, comme des dizaine de milliers de gens, je me suis fait blouser dans les grandes longueurs par les tutos sur internet et à la télé où on vous explique qu’il faut tout mouiller, tout mettre en forme de petits lingots, gnagnagna… pour que ce soit le plus efficace possible car bien dosé. Et puis mon côté feignant adorait ça ! On s’embête une fois et on est tranquille une douzaine d’utilisations, super quand on est pressés!!!
Le problème qui s’est posé sur le moyen terme (j’ai utilisé ces recettes pendant plus d’1 an), c’est que les verres sont devenus troubles et la vaisselle n’est pas toujours propre, loin s’en faut ! J’ai dû pas mal de fois re-nettoyer des couverts ou 1 ou 2 assiettes dès qu’il y avait une casserole ou un récipient qui avait contenu du gras. Pour le côté feignant, vous repasserez… Et pour le côté économie encore plus !!!
Après 3 échecs magistraux de suite, j’ai décidé de regarder à nouveau sur internet, en me disant que c’était l’eau qui était trop dure, ou ma recette pas assez agressive, ou que-sais-je encore ?
Et là, après plusieurs heures de recherche (oui, je suis têtu !...), je suis tombé sur un blog tenu par une dame qui dénonçait aussi ces recettes, formules chimiques à l’appui… Car oui, c’est la chimie qui, ici, m’a joué des tours ! Le fait de mélanger des cristaux de soude et de l’acide citrique, en matières sèches, sans ajouter d’eau, permet de conserver leurs actions respectives sur le gras et le calcaire. Par contre, si on les « mouille ensemble » (donc qu’on fait les jolies tablettes dont les recettes fleurissent partout sur le web…), on fait réagir une base (les cristaux de soude) et un acide (le citrique), ce qui revient à annuler une bonne partie de leur efficacité et créé un dégagement gazeux et une sorte de saumure. Donc en gros, on lave avec de l’eau salée, super…
J’ai donc fait quelques tests avec la recette du blog, dont j’ai mis les ingrédients dans cet article. J'ai aussi dû faire des adaptations, à cause de mon lave vaisselle à 4 couverts et notre eau vraiment TRES calcaire… Sans compter que nous n’avons pas de réservoir de sel régénérant…

Je mets donc environ :

25 grammes de cristaux de soude (tout le gros bac)
15 grammes d’acide citrique (tout le petit bac)
et je rajoute quelques grammes de gros sel.

J’ai aussi modifié le réglage par défaut du lave vaisselle pour ce qui est du liquide de rinçage et j’ai du le monter au maximum pour éviter les traces d’eau sur la vaisselle qui étaient là en permanence. Si vous voulez changer le réglage, regardez cet article.
Le résultat est bluffant !
Je suis passé de « devoir repasser sur 1 machine sur 2 » à « efficacité proche du chimique ». Même si j’ai eu des plats ou des récipients avec du gras, c’est propre ! La différence tient dans le fait que sur le gratin, c’est pas toujours super super efficace…
En plus, le coût est inférieur aux tablettes dont ont trouve la recette partout, vu que je n’utilise pas d’huile essentielle. Et la cerise sur le gâteau, c’est qu’avec les tablettes DIY, je devais nettoyer le filtre du lave vaisselle au moins une fois par mois. Pour 1 fois tous les 5-6 mois avec le chimique. Eh bien pour le moment, en 4 mois d’utilisation, je n’ai pas encore eu besoin de nettoyer ce fichu filtre, donc là encore une économie substantielle ! Une dose de produit va vous coûter dans les 12-13ts, selon vos produits.

Je peux donner donc, donner, avec le recul de plus de 100 machines effectuées, les notes suivantes :


Economie: ****
Efficacité *****
Ecologie ****

Note globale : 17,5/20